Pour  son projet de résidence-mission en  Seine Essonne, l’Ensemble ALMAVIVA, formation de musique de chambre spécialisée dans le répertoire classique et contemporain des Amériques, a proposé une série de « gestes artistiques » autour du thème de l’Utopie et la Musique et l’Utopie et les Amériques.

Les partenaires ont choisi une série de villes qui possèdent une forte dimension utopique :

- Rio de Janeiro, Brasilia et Curitiba  (Brésil)
– La Havane (Cuba)
– New York (USA)

Les « gestes artistiques » ont été organisés autour de trois « modules » :

- Musique : Ezequiel Spucches, Mónica Taragano et Cristina Agosti ont proposé un travail sur l’écoute, découverte des instruments, pratique musicale (petites instruments et percussions corporelles, chant) et exploration de nouveaux répertoires. La musique populaire des villes choisies est venue enrichir ces activités, donnant tout son sens à l’idée de « jumelage artistique imaginaire ».

- Danse/Mime/Jonglage : la compagnie Mangano-Massip, qui a collaboré à plusieurs reprises sur des projets de création avec  ALMAVIVA, a exploré les thèmes du geste, de la danse et des arts du cirque.

- Installations sonores : avec l’artiste plasticien Tom Huet et le percussionniste de l’ensemble, Maxime Echardour. Les participants ont été invités à travailler autour du thème des installations sonores et lumineuses. Au menu : sensibilisation aux phénomènes sonores, détournement et éclairage d’objets, approche ludique de la musique, sorties en ville pour « cueillir » des  sons.

Ces modules, loin de mettre dans une case les domaines artistiques, ont été associés, mettant ainsi en exergue quelques uns des objectifs de cette résidence-mission : porter un regard nouveau sur des phénomènes artistiques pluridisciplinaires, développer des moyens d’expression et la créativité, favoriser le travail de groupe autour d’un projet collectif.

En partenariat avec le Théâtre de Corbeil-Essonnes, la Communauté d’Agglomération Seine-Essonne, la DRAC Ile-de-France et l’Education Nationale, le projet a débuté le 2 octobre par une journée de formation à l’intention  des responsables de chaque structure partenaire (enseignants, responsables des associations, encadrants), et s’est terminé le 20 janvier 2015 au Théâtre de Corbeil-Essonnes, avec la rencontre de tous les partenaires et la présentation d’une partie du travail réalisé pendant ces quatre mois de résidence. La clôture a été suivi à 20:30 par un concert de l’Ensemble ALMAVIVA, Salle Jarry, avec un programme dédié à la musique d’Astor Piazzolla.

 

logo_draclogo-theatre-corbeil-essonnes-blanclogo-seine-essonne-728x568-300x234